jeudi 6 mai 2010

La Carène.



ON EMMERDE LES INSTITUTIONS HIÉRARCHISÉES 
Et pourtant...


La Carène, plus précisément la "Brigade démineurs" 
ou comment soigner la vitrine d'une ville... On se croirait dans un salon de coiffure Ultra chic. Les gadgets à trois balles ne manquent pas. On a reçu des badges du style "Pass VIP" alors que y'avais pas 30 personnes dans la salle. Le mec à demandé au batteur de chaque groupe de "ne pas jouer trop fort". Lorsque sa a été notre tour de jouer. Il n'y a pas eu de longs discours, on a joué, on s'est bien bougé le cul. jusqu'à péter des cordes, on était heureux de foutre la merde, dans ce petit endroit confiné et clean. 

Les Photos