dimanche 29 avril 2018

A VOIR EN PLEIN ÉCRAN
(sous tittres dispos)



Filmé et réalisé par le fidèle Budget Nudist dans les catacombes de Paname ; énorme merci à lui, à nos hôtes et nos guides des souterrains, et aux figurants surmotivés !

PAROLES:
On déblattère que vrai jamais on, exagère
de basse intensité mais perpetuelle est la guerre,
canette de laguer, tous à terre on vient élaguer
au bout d'combioen d'claques tu t'mets à bégayer

Vos rues sont tristes donc on vient les égayer
TGV chaine de montage on va les faire dérailler
check nos voix éraillées , ya forcément des ratés
vu qu’on fonce comme des tarés foncedés comme des dératés

Ici l’jeu à boire, c’est un shot dès qu un flic nous bute
j’lache pas du regard le tocard de p’tit chef qui me scrute’nt
quelque soit l’usine, même superieurs hurlant tel dezs truies en rute
les trimards trainent les transpalettes, ondes vies de brutes

Ca se termine mal, comme dans germinal
matte ces merdes minables en phase terminales
comme en teknival, c’est interminable
prete ton jerricane, protege tes cervicales
sort la familliale, reste à la verticale

Le plexiglass de ton casque va s’briser sur ta face
in vino veritas sera ton epitath
dedicace tes ptits fafs, et tu prends 10 baffes
nous on est pas productifs nous on est efficaces,

Comme tout les braves gens dans l'rang tu perdsconsciament ton temps
généralement moins les gens en chie plus ils sont chiants
tu fermes ta gueule et tu subis depuis tellement longtemps
tu méritrais qu'on t'arrach ton putain d'sac longchamps.

La haine de classe est masqué parce que nos gueules sont marqués
le fichage de nos images a assez duré
resto du coeur, et curée envoient pas la même purée
vous êtes pas près d'nous pucer allez vous faire enculer

Une porte blindée reste toujours persable
record de nitrates, sur nos plages vert est le sable
Navire sans capitaine mais pas sans un gouvernail
hissez l'pavillon noir, generation ingouvernable